ADRT28
Pédaler sans difficulté

Sillonner le cours de l’Eure à vélo les cheveux au vent

1 2 3 4 5
Suzanne
En immersion avec
Suzanne
Autour de Chartres
En duo - En famille - En tribu

On réveille ses instincts de microaventuriers et on s’embarque dans une expédition des plus palpitantes aux abords de Chartres pour réactiver son capital bonheur. Entre vélo, paddle, dégustation de produits locaux, et surtout symbiose avec la nature, tous les ingrédients d’un week-end revigorant hors des sentiers battus sont réunis. Plus qu’à mélanger la pâte !  

ADRT28

À contre-courant entre vélo et paddle

Après une semaine bien remplie à courir aux quatre coins de Paris nous avons décidé avec mon mari d’emmener nos enfants à la campagne sans prendre la voiture. Nous avons mis les vélos de bon matin dans le train gare Paris-Montparnasse et sommes descendus à Chartres. C’était un samedi de juin et il faisait un temps absolument radieux. Nous sommes allés déposer nos affaires dans notre logement le Clos Chedeville charmantes chambres d’hôtes avec un potager et des poules qui courent dans le jardin. Hmm ça sent bon les oeufs frais pour le petit déjeuner ! 
Nous sommes rapidement passés devant la somptueuse cathédrale puis nous avons été faire des emplettes au marché en prévision d’un pique-nique 100% locavore et gourmand avant d’entreprendre le périple qui nous attend. Fruits & légumes frais, fromage, charcuterie, pain et viennoiseries dans les sacoches, on s’en lèche déjà les babines. En vélo Simone ! De la place Billard, nous suivons sur quelques mètres la rue des Changes puis dévalons la rue Saint-Pierre pour rejoindre le plan vert. Nous suivons le cours de l’Eure à vélo, longeons les étangs de Luisant puis Barjouville. Au niveau de l’étang de Barjouville nous retrouvons la boucle cyclable n°2 et nous la suivons jusqu'à Fontenay-sur-Eure. À la sortie de Barjouville, nous prenons à gauche par Saint Jacques de Compostelle à vélo. Arrivés à Fontenay-sur-Eure nous nous engageons sur la boucle cyclable n°3 et en route vers Saint-Georges-sur-Eure.

Clos Chedeville

Il nous reste encore un peu d’énergie pour rentrer à Chartres en prenant l’itinéraire Véloscénieen suivant le cours de lEure à vélo. Heureusement que Léa et Mattéo sont des sportifs aguerris du haut de leur 8 ans. Les 21km de retour ne leur font pas peur !  

Nous rentrons à Chartres en début de soirée. Nous passons dans notre chambre, prenons une douche et pensons au dîner. Le vote est unanime, ce soir ça sera pizza. On nous recommande La Passacaille délicieux restaurant italien, nous ne regrettons pas, celle à la truffe était de loin ma préférée !  

Château de Maintenon

Sur les pas de Mme de Maintenon

Nous découvrons alors l’histoire croustillante de Madame de Maintenon, entre autre épouse secrète du roi Louis XIV (rien que ça), dont on a fêté le tricentenaire de la mort en 2019. Léa et Mattéo se prennent pour des valets à la cour du roi, ces jumeaux sont décidément plein de ressource ! Alex se prête au jeu et joue Madame de Maintenon, moi plus discrète les filme, ça nous fera de chouettes souvenirs de vacances.  
Après cette parenthèse culturelle, nous nous attablons à la table d’un petit restaurant en face du château. Le soleil chauffe sur nos visages, nous sommes complètement dépaysés, le travail semble si loin !  

Retour en train

Après le café il est temps de rentrer, nous décidons de prendre le train au retour, Maintenon – Chartres c’est 15 minutes et comme c’est un TER c’est facile d’y mettre les vélos. En sortant de la gare de Chartres nous nous motivons à aller visiter la cathédrale, après tout on ne l’avait pas encore vue de l’intérieur. Quelle splendeur ! Les vitraux sont d’une beauté incommensurable et l’odeur qui se dégage des murs nous transporte dans une autre dimension. Les enfants s’amusent à suivre le labyrinthe dessiné au sol et sont captivés par toutes les sculptures aux sens multiples qui tapissent les murs de l’édifice. 

16h sonne, il est temps de retourner chercher nos affaires au clos Chedeville et de reprendre le train vers Paris. Toutes les bonnes choses ont une fin… C’est sûr nous reviendrons, il nous reste encore beaucoup à découvrir dans ce département ! 

Suzanne
Suzanne Eure et Loir tourisme

Suzanne, 27 ans. Baroudeuse dans l’âme et experte backpackeuse j’ai atterri en Eure-et-Loir en janvier 2019 et j’explore depuis ce département de fond en comble pour y dénicher les meilleurs spots, activités, microaventures, boucles vélo, rando, festivals, lieux de fête, producteurs locaux et j’en passe. J’adore tout ce qui s’inscrit dans une démarche écoresponsable et de proximité et m’épanouie comme une fleur au soleil dans ce département si riche et pourtant si méconnu. Hâte de vous faire découvrir et de partager avec vous mes petites trouvailles locales ! 😊

Découvrir ses expériences
Merci d'avoir voté !
Matomo
Auteur