© L. De Serres
Pédaler sans difficulté

Rayonner à vélo autour de Loches, cité royale

1 2 3 4 5
En immersion avec
Marine
Autour de Loches
à Plus de 2h de Paris
En duo

Après avoir sillonné La Loire à Vélo d’est en ouest, il est temps de faire un pas de côté, à l’écart des grands circuits touristiques et d’emprunter d’autres chemins. Nous profitons du printemps pour un week-end entre amis à vélo dans le Triangle d’Or du Sud Touraine : Loches, Montrésor et Chédigny.

Dormir dans un ancien château-Monastère

Quitte à venir au pays des châteaux, on vous conseille de vivre l’expérience à fond ! Et pour ce faire, quoi de plus efficace que de poser ses valises dans un ancien château-monastère ? Jeff, notre hôte, nous plonge dans l’histoire de ce lieu. La Corroirie était le « centre économique » de l’ensemble du Liget investi par les frères Chartreux, dont le centre spirituel, la Chartreuse du Liget, se trouve à quelques pas.

©L. De Serres

Rejoindre à vélo l’un des Plus Beaux Village de France

Après ce moment de quiétude, enfourchons nos vélos pour rejoindre l’un des Plus Beaux Villages de France : Montrésor. Derrière ce nom, se cache une légende à découvrir lors de votre visite. Le suspense est insoutenable, je sais, mais les locaux seront ravis de partager cette histoire avec vous. Au Café de la Ville par exemple ? Ce petit restaurant donnant sur les remparts du château est idéal pour déguster un plat familial en terrasse.

Il parait qu’un air de Pologne flotte sur le village… Allons voir ça. Rue Branicki ? Rue Potocki ? Plus de doute, la toponymie des rues nous indique bien que quelque chose se trame. Nous découvrons avec plaisir la collégiale où se trouve un autre indice : la toque du pape Jean Paul II. Direction les Balcons de l’Indrois où un paysage bucolique, digne d’une carte postale s’offre à nous : petites maisons au bord de l’eau avec canoë privatif, ouvrages hydrauliques et même un Pont Eiffel (oui oui, le même que la Tour). Pas de doute, le clou du spectacle se trouve sur l’éperon rocheux qui nous domine : le Château de Montrésor . Charline, la médiatrice, nous accueille avec douceur et bienveillance. Elle nous explique pourquoi tant d’éléments convergent vers la Pologne.

© L. De Serres

Bonne table et déambulation nocturne

Après avoir percé ce mystère digne d’un épisode de Sherlock Holmes, une petite pause chez Jeff s’impose. On déguste les macarons de la boulangerie de Montrésor, un pur moment de gourmandise, de détente et de sérénité bien mérité après cette excursion à vélo.

Nous passons la soirée à Loches pour déguster la cuisine de Régis et Ella au Prosper. Séduits par la ville, ils ont posé leurs valises à Loches, et on les comprend. La verrière au style industriel associée à la pierre de la Tour Saint-Antoine, est du plus bel effet. Dans cet intérieur chaleureux, tous nos sens sont en éveil. L’accord met/vin proposé est une véritable fête pour les papilles.

Cette belle soirée se termine dans le cœur historique de la ville. A travers les rues pavées, cette déambulation nocturne se transforme en un véritable voyage dans l’Histoire. Le paroxysme est atteint lorsque nous franchissons l’enceinte de la ville royale…

A vélo jusqu’à Chédigny : le village aux 1.000 rosiers

Après une nuit au calme entre les murs millénaires de la Corroirie, nous prenons notre petit déjeuner en compagnie d’intrigantes œuvres, dans le parc du château. Nous voilà plein d’énergie pour rejoindre à vélo le seul village en France reconnu « Jardin Remarquable ». Au fil des kilomètres, nous découvrons une campagne ponctuée de jolis corps de ferme et de champs de colza formant un magnifique aplat de jaune. Les courbes de ce tableau ondulent légèrement sous nos pédales : aucune difficulté  en vue ! Tout en douceur, nous découvrons ces paysages, légèrement vallonnés. L’itinérance permet de varier les plaisirs, nous voilà sur les chemins de la forêt de Loches où les arbres centenaires semblent s’écarter progressivement pour nous laisser atteindre notre but : Chédigny. Ici, la densité des végétaux est incroyable : plus de 3000 vivaces et 1000 rosiers ornent les murs des maisons. Les jardins, investis par de petits écriteaux poétiques, et les volets de toutes les couleurs peaufinent ce décor. Aucune fausse note. On s’offre un petit moment de repos près du lavoir où nos pieds glissent dans un écrin de fraicheur : circulation sanguine activée. On resterait des heures à écouter le bruit de l’eau, s’imaginer des scènes de vie d’antan… Notre estomac met fin à nos rêveries et nous nous rendons alors au Clos aux roses pour déjeuner. Puis la flânerie reprendra son cours dans ce jardin d’une richesse étonnante. Nous repartons pour un dernier tour dans le village. Un panneau indique Chenonceau à vélo… ce sera notre prochaine excursion à vélo !

Marine OT Loches Touraine Châteaux de la Loire

Pour une excursion à deux pas de chez moi ou à l’autre bout du monde, mon sac est toujours prêt pour partir en vadrouille. Lochoise d’adoption, je découvre avec plaisir les merveilles de la Touraine, sur une journée ou un week-end !

Découvrir ses expériences

Vous aimerez aussi

Merci d'avoir voté !
Matomo
Auteur
Fermer
D. Darrault
Gardons le lien …En Roue Libre

Tous les deux mois, une dose de slow tourisme en Centre-Val de Loire dans votre boîte mail : Une sélection d'expériences à vivre, la suggestion d'un itinéraire ou d'un événement phare à découvrir et l'incontournable focus sur un prestataire En Roue Libre !

Abonnez-vous à la newsletter :