Cécile Marino
Bouger au grand air

Prendre de la hauteur lors d’un vol en montgolfière

1 2 3 4 5
En immersion avec
Cécile
Autour de Blois
à Plus de 2h de Paris
En duo - En famille - En solo - En tribu

“Ça y est ! on décolle !” et mon coeur bat la chamade en cet instant où je découvre des sensations inconnues, entre appréhension et excitation, curiosité et désir de m’envoler. Je suis dans une montgolfière à quelques kilomètres des bords de Loire…

Flash back sur un cadeau à sensation… 

Cette aventure a en fait commencé il y a quelques mois, en juin, entourée de ma famille et de mes amis venus fêter mon 40è anniversaire. Parmi les bougies d’un gâteau dont il ne reste alors plus que des miettes, la musique, la douceur d’un soir d’été et, admettons-le, quelques bonnes bouteilles, une distribution de jolis paquets commencent. S’ils m’ont naturellement tous fait très plaisir, je dois reconnaître que le vol en montgolfière a sans doute été la plus grande surprise. Je me souviens aussi d’un certain soulagement car des voix taquines avaient glissé quelques allusions sur un saut en parachute, ce qui provoquaient chez moi déjà quelques angoisses !

“Joyeux anniversaire !” me lancent-ils tous, m’invitant donc à une balade très haut perchée… “Comme toi !” m’assurent-ils un brin moqueurs.

Cécile Marino

40 ans en été, décollage en automne !

Un vol en montgolfière n’est pas vraiment synonyme d’improvisation. Les amis ont décidé de m’envoyer dans les airs avec les Compagnons du Vent. Je prends donc rendez-vous pour un vol à l’automne, afin profiter des lumières de cette saison que j’affectionne particulièrement. Mickaël, l’aérostier, est très à l’écoute. Il me rassure et répond à toutes mes questions.

Le Jour J… C’est donc avec toute l’affection des amis venus applaudir le décollage ce matin-là que je m’apprête à vivre un moment exceptionnel. Et quand on parle de vol en montgolfière, il faut savoir que les candidats au départ ont pour première mission d’aider l’aérostier à gonfler le ballon. En ce matin frais et brumeux de mi-octobre, nous serons 7 à voyager ensemble.

Mickaël commence par endosser un rôle de chef d’orchestre : il demande à l’équipe de l’aider à déplier l’immense voile du ballon ! Puis nous allons devoir en chauffer l’intérieur afin qu’il se mettent à la verticale et qu’il engendre suffisamment d’énergie pour nous faire quitter le sol.

Cette étape de chauffage du ballon est impressionnante : 2 personnes maintiennent en grand l’ouverture du ballon alors que le brûleur envoie avec un bruit reconnaissable toute la chaleur qu’il peut fournir à l’intérieur de la voile. Petit à petit, notre véhicule volant prend forme. Quant à moi, bien que faisant tout mon possible pour paraître détendue aux yeux de mes compagnons de vol et des amis admirateurs de l’autre côté du champ, soyons honnête, je commence à ressentir comme un petit stress !

Mais Mickaël ne laisse finalement pas beaucoup de temps à ses passagers pour s’inquiéter. Le rythme des explications est soutenu :

Il a l’air sûr de lui et je me dis que lui aussi aura envie de retrouver le plancher des vaches… Aller hop ! On embarque. La nacelle enjambée, chacun se cale à sa place. Je regarde un peu les autres visages, et je réalise que je ne suis pas la seule à avoir fait ma fière, mais à ne pas l’être tant que ça ! 

La voix de notre aérostier résonne comme un bruit de fond qui me donne des consignes et que je suis un peu mécaniquement…

En un clin d’oeil, on admire le bas d’en haut

Ces mots sonnent cette fois comme une formule magique qui détend tous les passagers. Nous prenons en effet de la hauteur, sans à coups, sans vertige, sans crainte, mais avec un sentiment de liberté qui nous gagne les uns après les autres.

Pendant plusieurs minutes (je serai bien incapable de donner une durée réelle à ce temps), plus un bruit ne se fait entendre, à part le brûleur qui envoie de larges flammes à l’intérieur du ballon au-dessus de nos têtes.

Les brumes du petit matin ont laissé place à une lumière comme j’ai l’impression de n’en avoir jamais vue. Il fait froid et pourtant, les couleurs ocres du soleil et des feuilles d’automne semblent réchauffer le paysage qui défile sous nos pieds. A un rythme étonnamment tranquille, notre ballon nous offre des perspectives inédites sur les bords de Loire, les châteaux et les forêts qui font la grandeur de ce joli coin de France.

Notre pilote, s’il ne peut pas diriger son ballon uniquement guidé par les vents, s’amuse toutefois à le faire pivoter afin que chaque passager puisse apprécier les différents points de vues. 

Nous arrivons sur la ville de Blois. Mickaël, en ancien prof d’histoire, nous conte quelques anecdotes et faits historiques. Au-dessus du château royal de Blois, il offre à notre équipage un nouveau tour de nacelle afin que chacun puisse apprécier la bâtisse royale.

Cécile Marino

Il est très difficile, pour moi en tout cas, de garder ici, à près de 1000 m d’altitude dans un ciel sans nuage et sous un soleil flatteur, la notion du temps. Je ne sais plus depuis combien de temps nous sommes partis et mes appréhensions matinales se sont évanouies pour laisser place à des sensations bien plus agréables. 

La Loire défile toujours et, survolant les prémices des plaines de Beauce, Mickaël nous fait remarquer de drôles de dessins au sol. Ce sont des vestiges antiques, des parcelles cultivées de l’époque, cernées de haies de pierres, et d’anciennes routes commerçantes. 

Sous une lumière plus affirmée, notre pilote annonce la fin prochaine de notre escapade dans les airs. Au loin, on aperçoit une autre star du Loir-et-Cher : le majestueux château de Chambord, puis nous commençons la descente vers un champ. Les voix se font plus fortes et nous échangeons à nouveau entre nous, non pas que nous ne le souhaitions pas auparavant, mais simplement que chacun vivait ce temps hors du temps à sa manière.

Retour à la réalité !

C’est drôle comme ça a l’air de faire partie de son ADN ! Alors que l’on se rapproche du sol, j’imagine le signe astro de mon guide aérien : aigle ascendant hirondelle ! Je garderai cela pour moi… il a l’air concentré sur sa mission !

On s’attend tous aux rebonds annoncés… il n’en est finalement rien ! Mickaël pose la nacelle et son ballon comme on poserait avec délicatesse un vase de cristal dans la plus belle pièce du château ! Et c’est tout en douceur que notre périple aérien prend fin. On aurait tous apprécié un petit moment de plus en suspension, en liberté…

L’heure est venue de replier la voile et de retourner à notre point de départ. Ensemble, liés par une aventure dont on se souviendra, nous trinquons avec notre pilote. Il nous aura donné beaucoup aujourd’hui : des sensations, des connaissances, des envies de repartir… et en ce qui me concerne, un peu de jalousie aussi de savoir que pour lui, le ciel est son bureau et la liberté son collègue de travail. 

Et vous voulez savoir ce que je demanderai volontiers comme prochain cadeau d’anniversaire ? Un vol en montgolfière, sans aucun doute !

vendomois-paysage-france-eternelle
©compagnonsduvent
Réserver
Equipement de loisirs
Compagnons du Vent, le voyage en montgolfière - Départ de Trôo
TROO
Domaine-et-Festival-jardins-Chaumont-sur-Loire-loir-et-Cher
©MIR-PHOTO-ADT41
à partir de 14€
Réserver
Parc et jardin
Domaine de Chaumont-sur-Loire
CHAUMONT-SUR-LOIRE
  • Accueil vélo
(76)chateau-blois-aile-FIer©CHATEAUROYALBLOIS-dlepissier
CHATEAU ROYAL BLOIS
à partir de 12€
Musée
Château Royal de Blois
BLOIS
  • Accueil vélo
Château de Chambord © Léonard de Serres
Chambord - Leonard de Serres
à partir de 14€
Parc et jardin
Château de Chambord
CHAMBORD
  • Accueil vélo
Cécile ADT du Loir-et-Cher

Solognote pur jus, je suis un peu baroudeuse, très nature et surtout très curieuse. J'aime prendre le temps de vivre et partager mes expériences

Découvrir ses expériences

Vous aimerez aussi

lavardin-val-du-loir-vendome-terre-d-histoire-donjon
©compagnons-du-vent
Réserver
Equipement de loisirs
Compagnons du Vent, le voyage en montgolfière - Départ de Vendôme
VENDOME
enfin-se-montrer
©compagnonsduvent
Réserver
Equipement de loisirs
Compagnons du Vent, le voyage en montgolfière - Départ de Lavardin
LAVARDIN
Chambord-ballade-montgolfiere-activite-loisir-2
Compagnons-du-Vent
à partir de 195€
Réserver
Equipement de loisirs
Compagnons du Vent, le voyage en montgolfière
VINEUIL
Merci d'avoir voté !
Matomo
Auteur
Fermer
D. Darrault
Gardons le lien …En Roue Libre

Tous les deux mois, une dose de slow tourisme en Centre-Val de Loire dans votre boîte mail : Une sélection d'expériences à vivre, la suggestion d'un itinéraire ou d'un événement phare à découvrir et l'incontournable focus sur un prestataire En Roue Libre !

Abonnez-vous à la newsletter :