© A. Peres - service tourisme - pays de George Sand
Bouger au grand air

Explorer le bocage du pays de George Sand à VTT

1 2 3 4 5
En immersion avec
Géraldine
Autour de Châteauroux
à 2h de Paris
En duo - En famille

Après quelques mois d’éloignement, il était enfin temps de se retrouver autour de notre activité favorite, le VTT. Quelques coups de téléphone plus tard, le rendez-vous est pris, nous voici partis à la conquête du pays de George Sand autour de la Châtre et Nohant avec nos bolides à deux roues. Se dépenser, respirer l’air frais des chemins creux et voir défiler le paysage et le patrimoine sous nos roues, voici ce qui nous attend !

Une journée sportive et culturelle entre amis

Ce matin-là, devant le camping 4 étoiles le Val Vert en Berry à la Châtre, nous nous retrouvons autour du panneau d’information présentant l’ensemble des parcours VTT. Envie de performance pour les uns, parcours tranquille pour d’autres, la discussion va bon train, mais le temps passe et il faut se décider ; nous validons le n°4 de 30 km d’un niveau de difficulté rouge. Avant de partir, petite vérification du matériel dans un espace dédié que le camping met à disposition (location de VTT disponible également sur place). Après avoir regonflé 4 pneus, et réhaussé une selle, nous voilà partis « sur les pas de George Sand de la Châtre à Nohant ».

A vos marques, prêts, pédalez !

Départ plutôt tranquille le long de l’ancienne voie de chemin de fer. Nous arrivons vite sur la première difficulté, qui pousse certains d’entre nous à poser pied à terre, la journée s’annonce très sportive. Belle surprise en arrivant à Montgivray où nous découvrons un charmant village, au milieu duquel trône un château (actuelle mairie) qui a appartenu à la fille de George Sand, « Solange ». A la sortie de Montgivray, une autre difficulté va mettre nos mollets en activité, mais l’effort est récompensé par un beau point de vue sur la Châtre et son clocher qui se dresse tout droit devant nous, façonnant le paysage. Une nouvelle surprise nous attend, cette fois ci plutôt gourmande ! Quelques mètres plus loin, nous sommes attirés par une rangée de cerisiers couverts de fruits bien rouges, il n’en fallait pas plus pour poser pied à terre et commencer la dégustation.

Nohant et George Sand

Le paysage défile devant nous, passant de plateau ensoleillé à fond de vallée ombragée le long de l’Indre, pour arriver sur la petite place du village de Nohant, où l’âme de George Sand est omniprésente.

Quoi de mieux qu’une pause casse-croûte dans ce havre de paix. Nous trouvons un espace pique-nique juste derrière la petite église Ste Anne. Après le déjeuner, nous profitons du jardin de la demeure de George Sand  pour une petite balade digestive au milieu des rosiers et des arbres remarquables. L’envie de pousser la porte de cette grande maison bourgeoise nous incite à rester un peu plus longtemps pour suivre la visite guidée de l’intérieur. Notre guide nous raconte la vie littéraire, politique et engagée de cette célèbre Mme Sand, très avangardiste pour l’époque, une sacrée bonne femme au caractère bien trempé si mal connue, quel dommage…

Le domaine de George Sand est un lieu émouvant, romantique et chargé d’histoire. C’est une maison qui est restée dans la famille Sand jusqu’à la mort de la dernière petite-fille de George Sand. Pour garder le souvenir de sa grand-mère, Aurore (la dernières descendante) vécut dans les meubles et le décor de sa grand-mère jusqu’au bout, afin de pouvoir léguer la maison à l’Etat faisant ainsi perdurer la mémoire de sa grand-mère. Merci Aurore.

© A. Peres -Service tourisme -Pays de George Sand

Le bocage authentique et la gastronomie locale

La tête remplie d’histoire et l’estomac de galette aux pommes de terre, nous repartons de Nohant heureux de cette immersion dans le XIXème siècle. En arrivant au lieu-dit « la Beauce » nous apercevons un panneau indiquant vente à la ferme de fromage de chèvre. L’envie est trop forte ! Bien que repus, nous entrons et découvrons des petites biquettes toutes blanches. Nous sommes accueillis par Paulette et son fils qui nous proposent une petite visite de l’exploitation. 3 fromages de chèvres plus tard, nous nous dirigeons doucement vers notre point de départ à La Châtre. La campagne qui s’offre à nous est toujours aussi belle, les haies façonnent le paysage, les cailloux des chemins creux dérapent sous nos roues et la nature que nous découvrons est aussi préservée que dans nos souvenirs d’enfance. A La Châtre, nous découvrons une charmante petite ville qui a tout d’une grande : commerces, artisanats, maisons à colombages, hôtels particuliers, vieux quartiers le long de l’Indre, bref, nous y reviendrons très prochainement pour explorer, cette fois ci à pied, ses petites rues chargées d’histoire.

Il est 17h, retour au camping le Val Vert en Berry où nous décidons, avant de se quitter, de boire un verre au restaurant. Installés en terrasse, le cadre du lieu est à l’image de la journée passée : calme, immersion en pleine nature, respect de la biodiversité, habitats insolites et bonne humeur. Nous repartons tous avec quelques courbatures et coups de soleils mais surtout avec de très beaux moments d’amitié partagés et la découverte de ce petit bout du sud Berry qui nous a agréablement surpris.

Géraldine Service tourisme - Pays de George Sand

Berrichonne depuis toujours, j’aime partager mon amour pour ce territoire discret mais tellement riche. J’adore surprendre mes amis en concoctant des sorties pour profiter de la nature qui nous entoure. Ce qui me plait le plus c’est d’explorer la campagne et de découvrir de nouveaux sentiers, un nouveau panorama sur le paysage ou encore une adresse sympa pour se retrouver.

Découvrir ses expériences
Merci d'avoir voté !
Matomo
Auteur