Trinquer et bien manger

Eveiller ses papilles dans les Coteaux du Giennois

1 2 3 4 5
En immersion avec
Jade
Autour de Montargis
En duo - En solo - En tribu

Seul(e) ou à plusieurs, prenez le temps d’une journée pour faire le plein de produits locaux. Les Coteaux du Giennois et leurs vignerons se feront un plaisir de vous faire découvrir toutes les spécificités de leurs vins, et pour finir pourquoi ne pas faire une pause chez l’un de nos très bons restaurateurs.

Les Coteaux du Giennois sont exposés le long de la Loire, sur les deux rives. Ils s’étendent sur Gien ainsi que sur 14 autres communes : Beaulieu-sur-Loire, Bonny-sur-Loire, Briare, Ousson-sur-Loire, Thou, Châtillon-sur-Loire, Alligny, La Celle-sur-Loire, Cosne-Cours-sur-Loire, Myennes, Neuvy-sur-Loire, Pougny, Saint Loup et Saint Père-sur-Loire. Ils couvrent au total près de 200 hectares.

Rencontrer un viticulteur est toujours un moment fort, mêlant la passion du métier, amour du terroir et ivresse du breuvage. C’est donc notre point de départ de cette journée et plus précisément au Clos des Cortillaux à Ousson-sur-Loire, un domaine viticole au cœur des coteaux du Giennois, et bien que l’œnologie s’apprécie des yeux, du nez et de la bouche, c’est avec vos oreilles que vous allez boire les paroles de Dominique Billereau.

Dominique, propriétaire récoltant et son équipe apportent leurs soins attentifs favorisant la vinification qui s’opère naturellement au fil des mois. De l’arrivée du raisin en cave à l’expédition des bouteilles de Coteaux du Giennois, chaque étape est sous contrôle.
Écoutez-le, vous conter son histoire : comment il s’est formé en œnologie, comment il a acheté et défriché 168 parcelles de terre pour en faire son vignoble de 8 hectares, comment il a construit sa cave voûtée avec les pierres du pays, comment il transforme de petits fruits ronds en vins blancs, rosés et rouges, et même en ratafia, produit aussi atypique que délicieux. En clair, venez passer quelques heures bien agréables, c’est l’adresse idéale pour déguster les vins locaux dans une ambiance authentique et chaleureuse !

Après avoir pris l’apéritif, passons au repas. Et pour cela, plusieurs adresses s’offrent à vous pour savourer un plat de terroir revisité sur l’une de nos tables. Du fait de sa proximité avec le Clos des Cortillaux, nous vous proposons de vous rendre au Clos du vigneron.

Baigné dès son enfance dans le monde de la restauration, avec ses parents, Cédric Botté est un passionné. Après son apprentissage, il devient chef de partie, chef puis reprend l’établissement Le Clos du Vigneron. Bien qu’originaire d’Ousson-sur-Loire, c’est le hasard qui le ramène à son village d’origine en 2003.
La qualité et l’authenticité sont les maîtres-mots de sa cuisine. Pour ce faire il choisit de faire la démarche volontaire pour être Maître-Restaurateur. Il aime travailler des produits frais et de qualité, issus de producteurs locaux. Il prend plaisir à innover, à se renouveler. La part belle est faite au poisson qu’il aime cuisiner selon la saison et « selon l’envie du chef ! ».
Le cadre feutré et agréable de la salle de restaurant incite à prendre le temps d’apprécier les plats qu’auront concoctés Cédric Botté et son équipe.

Après ce repas, rien de mieux pour la digestion quun tour de vélo sur les bords de Loire. L’arrivée des beaux jours vous donne l’envie de reprendre une activité. Un panorama majestueux s’offre alors à vous au village d’Ousson-sur-Loire. Ici, le ciel et la Loire se confondent…. Les oiseaux survolent gracieusement les flots ou plongent rapidement vers un poisson aventureux.
Votre périple vous pousse ensuite vers Briare, le long de l’ancien canal latéral à la Loire avec une arrivée étonnante sur le majestueux Pont-canal.
Construit de 1890 à 1896, ce pont-canal métallique enjambe la Loire d’un pas-de-géant pour relier le canal latéral à la Loire au canal de Briare. Bordé de 72 lampadaires et de superbes pilastres ornés d’armoiries à chaque extrémité, il résume là le génie des hommes dans toute leur maîtrise du fer et de la pierre sans sacrifier l’esthétique de l’édifice. S’il révèle sa beauté monumentale sous un ciel d’azur, son charme opère lorsque son miroir d’eau s’évanouit dans les brumes matinales qui s’élèvent au-dessus du fleuve…

Vous flânez le long du port de plaisance et dans les rues et ruelles briaroises à la recherche des célèbres émaux. De retour vers le port de commerce, vous entamez la traversée à pied de l’incontournable Pont-canal. Le point de vue sur la Loire est tout simplement exceptionnel ! À Saint-Firmin-sur-Loire, une rencontre insolite m’attend…. Les alpagas de Madame Dupont !
Pour le retour, vous pouvez bifurquer à Châtillon-sur-Loire pour traverser la Loire et gagner l’écluse classée de Mantelot.
De 1838 à 1896, elle permettait aux bateaux de quitter le canal latéral à la Loire pour franchir le fleuve à Châtillon-sur-Loire, sur la rive gauche ; l’écluse des Combes assurant le même rôle rive droite. Les bateaux suivaient un chenal de plus d’un kilomètre de long, aménagé dans le lit de la Loire et matérialisé par deux digues. Le pont-canal de Briare supprimera toutes les difficultés de traversée de la Loire en 1896, en faisant gagner un temps précieux aux mariniers.
Le cadre est bucolique, l’ambiance incite à la rêverie… Comment ne pas imaginer les voies criardes des mariniers qui travaillaient ici il y a deux siècles ?

 

Vous poursuivez votre route vers Beaulieu-sur-Loire en passant par les écluses de la Folie et de l’Étang, le long de l’ancien canal latéral à la Loire. 


Une dernière fois, vous traversez la Loire. Au pied des remparts de Bonny-sur-Loire, vous vous laissez guider par la rivière La Cheuille. Cette petite rivière champêtre, bordée de coteaux calcaires, vous mène à sa confluence avec la Loire. Vous vous arrêtez sur une plage sablonneuse pour profiter du paysage sauvage du plus grand fleuve de France, avant de regagner votre point de départ.


N’hésitez pas à étendre votre séjour à plusieurs jours en vous reposant dans l’un de nos hébergements, car notre territoire est plein de producteurs qui seraient ravis de vous présenter leurs produits !


Côté pratique : le clos du vigneron est aussi une chambre d’hôtes qui propose 8 chambres et la cave du Clos des Cortillaux est accessible 7j/7 ! L’occasion de déguster ses Côteaux du Giennois.

Jade Office de tourisme Terres de Loire et Canaux

Originaire du Loiret, j’aime me balader pour prendre des photos et observer la richesse de notre patrimoine local. J’ai une préférence particulière pour les balades, seule ou à plusieurs, sur les bords de Loire. Rien de mieux pour prendre un bon bol d’air frais !

Découvrir ses expériences
Merci d'avoir voté !
Matomo
Auteur